• Bien comprendre les dynamique d’opinions sur internet, le déclenchement des crises, les phénomènes de propagation virale : autant de défis auxquels sont confrontées les marques, aussi bien en B2B qu’en B2C.
Nous avons mis au point une offre alliant logiciel de veille et analyse approfondie des données : veille.modedemploi.

Aujourd’hui pour maîtriser efficacement son e-réputation, il est nécessaire de s’équiper. Pour cela, trois éléments sont clés : 
1. La capacité à trouver l’information pertinente.Qui parle de votre marque sur le web et les réseaux sociaux ? En bien en mal ? Que disent au juste les internautes ? Qui a vraiment de l’influence ?
C’est le rôle de du service en ligne veille.modedemploi.fr
2. Analyser l’information pour pouvoir mieux comprendre et mieux anticiper les dynamiques d’e-réputation.

  • Quelle est l’information vraiment utile pour vous ? Y a-t-il des feedbacks consommateurs sur internet qui ont un influence sur les décisions d’achats ? Comment pourriez-vous y répondre ? Pourriez-vous les utiliser pour améliorer vos produits et services ?

3. Adapter sa stratégie digitale en fonction de cette analyse.

  • Sur quelles plateformes sociales faut-il être présent : Facebook, Twitter, YouTube, Instagram, Google+, Tumblr, Linkedin, Viadeo, Slideshare ?
  • Avec quel positionnement et quelle ligne éditoriale ?
  • Pour raconter quelle histoire, diffuser quels contenus ?
  • Existe-t-il des influenceurs avec lesquels vous pourriez travailler ?

Autant de questions auxquels nous pouvons répondre avec notre solution Veille.modedemploi.
Voici quelques exemples de données que remontre notre service en ligne veille.modedemploi.fr et que nos analystes e-veille savent analyser pour en tirer l’information nécessaire à vos prises de décision : 

  • Liste de verbatims sur vos marques, celles de vos concurrents ou les thématiques métiers qui vous concernent (articles de presse, articles de blogs, tweets, posts Facebook, vidéos YouTube, contributions dans les forums, etc.).

Les verbatims sont classables en fonction de leur portée ou de leur viralité (nombre d’actions de partage sur Facebook et Twitter).

  • Liste des influenceurs (sources et auteurs), classables en fonction de leur influence

  • Graphiques : part de voix des différentes thématiques, tonalité (sentiment positif, neutre ou négatif), part des différents média (presse, blogs, Facebook, Twitter, etc.)