Cinq outils de « curation » à la loupe

Les outils de « curation » vous permettent de partager une passion ou de synthétiser une expertise à l’aide de ce que vous dénichez sur les réseaux sociaux ou en errant sur la toile. Attention : le « curator » -métier d’avenir- n’est pas un éditeur. Le terme est justement utilisé en anglais pour le différencier du « publishing« . Il s’agit d’organiser et de rassembler les contenus que vous dénichez et d’en soigner la présentation, sous la forme d’un « journal » en ligne par exemple, mis en forme automatiquement et à consulter régulièrement. Pratique lorsqu’on a ni le temps – ni l’envie – de bloguer ou lorsqu’on se trouve un peu « noyé » sous un flot d’information venu des Twitter et autre Facebook. En voici une liste non-exhaustive ; n’hésitez pas à la compléter ou à fournir vos propres retours d’expérience en commentaire.

Paper.li

Paper.li vous propose d’agréger vos contenus publiés sur Facebook et twitter afin d’en faciliter la lecture.

Montage

Avec Montage, Microsoft vous propose de créer votre magazine à l’aide d’un mot-clé mais c’est Bing, le moteur de recherche, qui va chercher les contenus correspondants pour vous les servir sur une page de type journal que vous publiez en un clic.

Pearltrees

C’est l’un des pionniers du genre. Pearltrees, start-up française, présente vos contenus en utilisant le langage de la cartographie. Une façon radicalement différente de naviguer entre les contenus. Pas de « journal, ici, mais une présentation en perles :

Scoop.it

Créé par la même équipe derrière Goojet, pour l’instant accessible sur invitation, Scoop.it met l’accent sur la création de pages thématiques. L’utilisateur crée une page au préalable. Il y ajoute ensuite du contenu à l’aide d’un bouton à placer dans ses marque-pages :

Storify

Storify divise, lui, votre travail en deux parties : un côté pour rechercher et sélectionner vos contenus », un autre pour les intégrer, les mettre en page et, éventuellement, rédiger le texte qui les accompagnera. Le site, en bêta, nécessite pour l’instant une invitation.

Edit : Pour compléter votre lecture, voir le point de vue de Mashable sur trois des outils mentionnés ici.
TAGS: Curation, En 10 points..., Web actus, , , , , , , ,

5 commentaires

  1. Ping : Tweets that mention Cinq outils de “curation” à la loupe -- Topsy.com

  2. Merci d’avoir mentionné Scoop.it :)
    Effectivement Scoop.it utilise la content curation et permet à tout un chacun de créer son propre media thématique et de l’alimenter en sélectionnant, traitant l’information via un moteur de suggestions ou le bookmarklet, sans avoir besoin de savoir écrire, d’inspiration ou tout simplement de temps.
    Scoop.it est en beta privée mais n’hésitez pas à demander une invitation, on vous l’enverra rapidement.

  3. Ping : Veille Antic

  4. laurent

    c’est drôle: « Cinq outils de “curation” à la loupe »
    et que voit-on?
    des vidéos de présentation …

    Enfin bref.

  5. Ping : La curation, un usage au cœur d’une nouvelle révolution du web